Bible groupe de discussion
Le repérage des acteurs

La préparation du projet débute par le repérage des différents acteurs : adultes, jeunes, personnes âgées, appelés à jouer un rôle au sein de cette rencontre intergénérationnelle. Les renseignements collectés sur leurs préférences ou leurs contraintes serviront au moment de constituer les équipes.

Sourire femme d'affaires
Les bénévoles adultes 

 

Ils se manifestent par le biais des annonces parues sur le site de France Bénévolat ou arrivent par le bouche à oreille - important dans une petite ville.

Au cours de la première année, les porteurs du projet ont décidé de s’investir eux-mêmes comme "écoutants adultes " pendant la phase test pour en éprouver les risques et les difficultés.

Il est apparu immédiatement que ceux qui allaient participer à ce projet devaient répondre à certains critères :  leurs motivations devaient être précisées -  intérêt pour les personnes âgées, attrait pour l’intergénérationnel, goût de l’écriture - ainsi que leur capacité d’écoute et leur engagement sur la durée.

Cette prise de conscience  a amené l’élaboration d’un questionnaire pour les écoutants adultes qui permet de mieux cerner leurs dispositions et leurs attentes concernant ce projet.  

Les bénévoles jeunes


Ils viennent de la Mission Locale et des classes Terminales des Lycées.
 

Pour la Mission Locale, une conseillère en formation, spécialiste des histoires de vie, est responsable du repérage des jeunes qui pourraient être intéressés par cette mission.  Nous présentons ensuite le projet d'écoute, le temps évalué, les formations proposées, et le Passeport bénévole. La mission locale défraie les jeunes de leurs dépenses. Les temps de rencontre s'adaptent en fonction de leur temps libre. En savoir plus sur les objectifs de la Mission Locale.

 

Pour les lycées, la présentation du projet a lieu début octobre en présence de l’animatrice et concerne les élèves de 1ère et Terminale. Les formations et les temps de rencontre se déroulent principalement le mercredi après-midi où 80% des jeunes sont en temps libre.

 

Comme pour les adultes, un questionnaire pour les jeunes a été élaboré : il précise leurs motivations, leur intérêt pour les personnes âgées, leur capacité d’écoute, leur engagement en temps et leur acceptation de suivre une formation les amenant à travailler au sein d’une équipe intergénérationnelle de même culture de projet.

Adolescents heureux
Image de Matthew Bennett
Les aînés

 

Un recensement des Résidences et des Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (Ehpads) du territoire a été effectué.
 

La Mairie nous a ouvert les établissements de son ressort. Nous travaillons avec les deux foyers-logements du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) et avec l’Ehpad de l’Hôpital de Royan.

Les Ehpads sous statut associatif ou privé à but non lucratif auxquels nous nous sommes adressés nous ont accueillis très favorablement ainsi que l’association Habitat et Humanisme qui gère un habitat intergénérationnel.

Nos interlocuteurs dans ces établissements sont soit les psychologues, soit les animateurs.

Les personnes âgées isolées nous sont présentées par l’association départementale “Rencontre et Part’âge 17”, qui propose des visites aux personnes âgées vivant seules et se sentant isolées.
 

Pour les aînés, nous avons besoin d'une fiche d’état-civil succincte accompagnée d’un petit résumé de vie qui sera utile pour la préparation des entretiens, ainsi que leurs disponibilités et les précautions à prendre concernant leur santé.

La constitution des équipes

 

Les renseignements collectés sur les préférences et les impératifs des personnes vont servir pour constituer les trios : préférence pour la biographie ou le bouquet d’expériences,  localisation des écoutants par rapport aux lieux où se trouve la personne visitée, possibilité pour certains adultes de véhiculer un jeune dans sa voiture, contraintes d'horaires, etc.

Image de Priscilla Du Preez