La rédaction


La personne âgée a fait preuve de détermination en allant au bout de son récit. Au tour maintenant de l’adulte de rédiger un récit qui sera imprégné du sens de cette vie. 

1) Imaginer la structure.

Le plan du livre peut être linéaire, suivant le cours de la vie, ou thématique : les passions, les amours, le métier... 

2) Monologue ou dialogue ?

Dans le cas d'une biographie, la personne âgée peut raconter sa vie à la première personne. Dans ce cas, des encadrés dans le texte permettent de contextualiser les faits et les écoutants peuvent faire part de leur ressenti à la fin du récit, à travers des textes distincts.

L'écoutant(e) peut aussi relater la rencontre à la première personne et introduire l'interviewée à la troisième personne dans le récit, le jeune écrivant, par exemple, une postface dans laquelle il livre son regard sur cette rencontre.

Le récit peut aussi prendre la forme d'une conversation à trois, alternant les souvenirs de la personne âgée et le ressenti et les réflexions qu'ils inspirent aux interviewers.

En fait, tout est possible, ou presque, dans la manière de restituer cet échange à trois.

3) Enrichir le contenu

Des encadrés dans le texte permettent de contextualiser les faits sans alourdir le récit. En donnant des précisions historiques, géographiques, sociales, culturelles sur l'époque, ils permettent de mieux comprendre la trajectoire individuelle de la personne qui raconte son expérience de vie.

4) Soigner l'écriture.

Les bénévoles qui sont attirés par le projet sont sensibles à l'écriture. Ils sont d'autant plus enclins à essayer de respecter les règles d'une lecture fluide.

Le formidable outil qu'est le web avec ses dictionnaires en ligne et ses logiciels d'aide à l'écriture comme Antidote ou   Le Robert Correcteur peut les aider.

Dans la partie Ecriture, vous trouverez les premiers "retours d'expériences" des bénévoles de la première session.

5) Les podcasts

Lors de la transcription, on marque les moments qui deviendront des podcasts dans le livret. Ces podcasts seront accessibles par QR Code à certains endroits du récit. Ils feront entendre la voix de la personne âgée racontant un moment particulièrement émouvant, drôle ou typique et dont elle veut laisser une trace particulière.

Image de Studio Media
La relecture

 

Même en relisant plusieurs fois son texte, il est difficile de ne pas laisser passer des fautes d’orthographe. Les correcteurs intégrés dans les traitements de texte ne sont pas suffissamment précis en ce qui concerne les erreurs grammaticales et les accords complexes pour un texte destiné à être édité.  Avant son intégration, le texte final passe donc entre les mains de correcteurs bénévoles chevronnés qui effectuent une relecture minutieuse. 

A savoir 
 

2 logiciels correcteurs payants recommandés par le site ecrire.net, beaucoup plus puissants que ceux des traitements de texte, permettent de corriger en profondeur des textes et proposent des filtres de lisibilité et des fonctions avancées d’analyse de rédaction.

Par ailleurs, en vue de l'impression, il est utile de respecter les règles typographiques en vigueur.

 
La mise en forme et l'impression numérique

La mise en page : Nous avons fait appel à une maquettiste pour présenter textes et images. C'est elle aussi qui assure le suivi de l'impression.

Les fichiers texte, après avoir été intégrés dans une feuille de style avec l'aide d'une association informatique faisant partie du Collectif, lui sont remis en format .doc.

Les photos
lui sont fournies au format .jpg. Ces fichiers doivent avoir une résolution de 300 dpi. 

 

Les illustrations diverses lui sont livrées telles quelles.
 

La couverture : sa maquette a été réalisée par une bénévole aidée de la graphiste : la première de couverture comprend une illustration choisie par le trio. Une photo réunissant les partenaires du récit accompagnée d’une courte citation figure sur la quatrième de couverture.

 

L’impression laser permet d’éditer à moindre prix des ouvrages en faible nombre et avec une grande rapidité d’impression. Le devis est établi en fonction de la quantité souhaitée, du type de papier et du format.

Nous avons choisi un imprimeur local avec lequel nous travaillons en proximité et en souplesse. Il existe aussi de nombreuses imprimeries en ligne dont vous trouverez la liste ici.
Plus d'infos :  Conseils pour l'impression numérique