Les formations

La diversité des personnes travaillant ensemble implique que l'objectif et les finalités de l'action soient assimilés par tous.  L'élaboration de cette culture commune s'effectue au cours de formations obligatoires.

Des ateliers "à la carte" sont proposés pour parfaire certaines compétences.

Les quatre formations obligatoires 
Marik Renée.png

L’écoute des aînés

 

Qu’est-ce qui caractérise souvent une personne âgée ? "C’est une personne qui a des horaires, des habitudes ; la routine la rassure, l’imprévu peut la déstabiliser” explique Daniel Basso-Fin, psychologue assurant la formation.  “Il va falloir placer la personne au cœur des rencontres : c’est elle qui décide le jour, l’heure, la durée des entretiens ainsi que le cours de son récit".


Ainsi, une bonne écoute de la personne âgée c’est : 
 

  • S’effacer devant la personne interviewée, lui offrir une écoute totale, sans aucun jugement et avec empathie.

 

  • Savoir reconnaître les moments de pause qui lui sont nécessaires, ne pas l’interrompre dans ses réflexions ; lui laisser le temps, afin qu’elle aille puiser dans ses souvenirs, sinon, cela pourrait couper le fil de l’histoire, voire la mettre mal à l’aise.

  • Poser des questions simples, ciblées , lentement, ne pas hésiter à répéter ( il peut y avoir un problème d’audition), reformuler (un problème de compréhension…)
     

  • Faire attention à ne pas susciter chez la personne interviewée des confidences « douloureuses » par notre propre comportement. "Le recueil qui doit être élaboré au cours de la rencontre représente un élément « TIERS » qui doit toujours rester dans nos têtes pour que nous conservions la bonne distance émotionnelle et que nous avancions  dans la construction du récit”, prévient le formateur.
     

Après chaque entretien, le binôme fera un débriefing  qui permettra de partager les ressentis et mettra en évidence les ajustements à faire.

L'élaboration d'une identité personnelle et sociale

 

Pourquoi raconter sa vie ou les expériences qui nous sont arrivées ?  Les motivations sont diverses : témoigner, partager, transmettre, ne pas être oublié, flatter ou réparer l’égo…
 

Mais en racontant cet enchaînement de faits temporels, il advient autre chose : la façon de surmonter les difficultés, de tenter de se dégager d'un déterminisme historique ou social, fait prendre conscience à la personne âgée des expériences réussies, de son capital de compétences. Souvent, pour la première fois de sa vie, elle perçoit comment elle est parvenue à se construire une identité personnelle qu'elle peut embrasser dans sa totalité.

L'importance que l'on reconnaît à ce récit de vie représente lui redonne sa dimension sociale.

mainvieillemainjeune.jpg

L'élaboration de ces recueils n'est pas sans retombées sur les personnes écoutantes : l’histoire de l’autre, par un effet de miroir, questionne leur propre vie.  Dans cette rencontre, être recueilleur de vie ne se résume pas à tendre un magnétophone ou même à tenir le rôle d'un biographe. Véritables co-auteurs du récit qui s'élabore, ils donnent forme au vécu de la personne écoutée tout en accompagnant cette narration de leur propre éclairage. On progresse dans la voie de l’ouverture à l’autre, on se "déporte" vers l'autre tout en restant soi-même, en un véritable échange intergénérationnel.

En savoir plus sur les Histoires de vie en formation

Retours d'expériences

Les participants des périodes précédentes viennent partager leur retour d'expérience, ce qu'ils ont découvert d'inattendu, d'enrichissant, ou ce qu'il serait bon d'améliorer.

Les futurs écoutants touchent à la réalité du projet et s'en imprègnent. C'est un moment très important dans la mesure où tout ce qui pose question doit être débattu.

réunion mv - Copie.tiff
Sylvain Christian Florence.png

Formation aux enregistreurs numériques et aux podcasts

L’enregistrement des personnes âgées, dont la voix est moins claire, parfois un peu chevrotante, implique d’avoir à sa disposition un matériel de qualité et des accessoires adaptés.

Nous utilisons donc des enregistreurs numériques qui demandent un minimum de formation pour être utilisés avec toutes leurs fonctions.


Captation audio et optimisation font l’objet d’un cours en début de session : Il s’agit d’apprendre notamment à placer l’enregistreur, à régler sa sensibilité, à contrôler la qualité sonore et à ajouter des marques-repères pendant l’interview qui faciliteront la transcription et le repérage des podcasts ultérieurs.
 

  • Le montage et l’optimisation des podcasts, réalisés ensuite par notre formateur audio, peuvent faire l'objet d'un atelier suivi par les bénévoles, adultes ou jeunes, intéressés.