Snapshot_12.png
cestquoi.png
Une idée

L'écriture mémorielle intergénérationnelle


Une réflexion collective autour d'un projet qui parle à tous a vu le jour à Royan en 2021. Dans cette ville labellisée « Amie des Aînés », des bénévoles en duos adulte-jeune proposent à des personnes âgées, isolées ou en établissement, de raconter l’histoire de leur vie ou les expériences remarquables qu'elles ont vécues.

 

La biographie

Proposée aux personnes isolées ou en établissement, la biographie est confidentielle, sauf avis contraire de la personne interviewée.

Le témoignage est recueilli par un binôme adulte-jeune : au fil des questionnements différents selon les générations, il devient  une construction commune dont chaque acteur doit percevoir des retombées positives.

La personne âgée, à travers ce travail de mémoire, reconstitue son identité et renforce l'estime d’elle-même. L’adulte se retrouve « passeur de mémoire » grâce à un travail d’écriture bienveillant et empathique ; le jeune, avec son questionnement original, comble le fossé intergénérationnel et découvre la richesse formatrice d’une expérience de vie.
Le résultat fait l’objet d’un recueil écrit, illustré de photos, de dessins, éventuellement de recherches généalogiques. Il est aussi enrichi de podcasts, qui permettent par moment d’écouter la voix des anciens.  
Le livret est ensuite offert à la personne interviewée qui pourra en faire don à ses enfants, petits-enfants ou amis, selon sa volonté.

Le “bouquet d’expériences”

Parallèlement aux biographies, destinées à un cercle privé, une offre spécifique, le "Bouquet d'expériences",  est proposée aux maisons de retraite et à leurs résidents. 

Des bénévoles - toujours en duos adulte et jeune - viennent recueillir des expériences marquantes, drôles, originales ou ayant valeur d’exemple, vécues par cinq pensionnaires d’une même résidence. Ces souvenirs abordent des thèmes soit personnels, soit communs (l'école primaire, la guerre, etc.)

Ces souvenirs sont recueillis au plus près de l'entrée en institution, lorsque la mémoire est encore présente. Le (la) nouvelle résident(e) effectue un retour sur elle-même  qui doit contribuer à l'ancrer dans son histoire à un moment où il (elle) vit une restructuration totale de son quotidien et une perte de ses repères.

L’intégration dans la nouvelle demeure et le maintien des relations avec le monde extérieur en sont favorisés.
En témoignant de la richesse du passé de ses résidents, ce recueil  d'expériences  devient emblématique de l'établissement. Les témoignages à caractère historique, en podcast ou en vidéo, peuvent être intégrés au patrimoine mémoriel du musée de Royan.

Deux offres
Un réseau

Le Collectif

  • L’association France Bénévolat de Charente-Maritime à travers son antenne de Royan est le porteur du projet. Elle est en charge de la gestion du projet, du repérage des seniors et de l'accompagnement des bénévoles adultes.

  • La Mission Locale de l’Agglomération Royan Atlantique (CARA) est en charge du repérage et de l’accompagnement des jeunes bénévoles.

  • L’association Rencontre et Part’âge 17 est en charge du repérage des personnes âgées isolées.

  • La Mairie de Royan intervient en soutien au niveau des locaux, des relations avec les établissements publics et aide ponctuellement la réalisation du projet.

Les Partenaires 

Associations, bénévoles et institutions locales fonctionnent en réseau et affirment avec force la notion de territoire.

Les associations

  • Royan Accueil fait connaître aux nouveaux arrivants dans la région l’existence de Mémoires Vives. Certains de ses ateliers participent à la réalisation des livrets, comme celui de généalogie.

  • Les Rendez-vous Littéraires, le Café littéraire, le Club photo du pays royannais, le Centre socio-culturel sont des viviers de personnes intéressées par l’écriture et l’illustration.

  • Les Clubs Informatiques de Vaux-sur-Mer et de Saint-Palais-sur-mer mettent leurs salles et leurs formateurs à notre disposition. 

  • Habitat et Humanisme à travers sa “Maison du Partage” intergénérationnelle est un réservoir de témoignages et d’expériences intéressantes pour le projet.

  • Le réseau Cria-Parangonneurs apporte son expertise des bonnes pratiques.

Les instances locales

  • La mairie de Royan propose notre action dans ses Foyers Logements administrés par le Centre communal d’Action sociale (CCAS) et dans l’Ehpad de l’Hôpital.
     

  • Les Ehpads publics et privés de la Communauté d’agglomération Royan Atlantique (CARA), très intéressés par notre action, participent activement au projet.
     

  • Les lycées Cordouan et Atlantique ont proposé à la rentrée 2021 notre projet à leurs élèves de terminales et BTS.

 

Les Financeurs

France Bénévolat et AG2R La Mondiale ont mis sur orbite le projet, suivis rapidement par d'autres financeurs locaux.

France Bénévolat

​Dans le cadre d’une convention de partenariat avec AG2R La Mondiale, France Bénévolat à travers le projet REACT !®  veut " Renforcer l’Engagement Associatif au Cœur des Territoires". en développant des réseaux de solidarité sur des territoires de proximité, avec les acteurs et partenaires d’un même bassin de vie.

 

Le projet Mémoires Vives a été choisi pour illustrer cet engagement par France Bénévolat et par AG2R fin 2020. Il a donc bénéficié, dès le début de l’année 2021 d’un financement lui permettant d’acheter le matériel d’enregistrement numérique nécessaire au démarrage du projet. 

Cette contribution a permis aussi d’assurer la formation à la réalisation des podcasts, certains frais d'impression et la réalisation d’un film promotionnel.

Les financeurs locaux

  • Le département
    La Conférence des Financeurs de Charente-Maritime nous a retenu pour son appel à projets 2021. Sa contribution permet d'envisager sereinement la poursuite des opérations pour la prochaine session.
     

  • La Mairie
    intervient pour le prêt des locaux et participe à certaines réalisations et à la communication.
     

  • La Mission Locale
    participe aux formations obligatoires et prête du matériel informatique.
     

  • L’association Rencontre et Part’âge 17 contribue aux formations obligatoires, à l’impression des livrets et aux frais de déplacements. 

La prospection

  • Les fonds publics 
    Depuis la pandémie, l’argent public a tendance à soutenir des initiatives concernant l’isolement des personnes âgées. Ainsi, à l’échelle départementale, la FDVA (Fonds de développement de la vie associative) ou à l’échelle nationale, la CNSA (Caisse Nationale de solidarité pour l’autonomie), parmi d'autres, pourraient être sollicitées.
     

  • Le mécénat
    Les mécènes locaux se montrent intéressés. S'ils sont en ce moment peu enclins à attribuer des subventions du fait des restrictions financières liées à l'épidémie de Covid, ils peuvent dans un avenir proche devenir des partenaires qui pérenniseront cette action.

LogoRoyanAccueil.png
LogoMissionLocale.jpg
LogoMairieRoyan.png
FRANCE BENEVOLAT 17.png
REACT_Voriginale_Vertic-web.jpg
logo AG2RLM.png
cnsa_0.jpg
logo departement 17 en long mis avec cnsa.jpg
Logo Haute Def_Rencontre & Part'âge ht def.jpg